Quels sont les points essentiels en SEO ?

Le référencement naturel fait partie intégrante des stratégies qu’il est convenu de mettre en œuvre, lorsque l’on souhaite qu’un site web gagne en visibilité. On l’appelle communément SEO, de l’acronyme américain signifiant Search Engine Optimization, soit optimisation pour les moteurs de recherche, en français. C’est donc, avant de penser à l’objectif du SEO, qui est directement lié au marketing digital, reprenons la définition de base de ce concept : c’est d’optimisation qu’il est question. Il est donc logique de s’interroger : que doit-on optimiser et pourquoi ?

moteur de recherche

Pourquoi optimiser un site internet ?

Il faut avant tout comprendre que l’on a affaire, dans le domaine de la recherche en ligne, à des moteurs de recherche, en l’occurrence essentiellement à un moteur, celui qui concentre à lui seul plus de 90% des requêtes des internautes recherchant des informations en ligne : Google. Pour décider qu’un site internet mérite plus que les autres d’être présent dans le trio de tête des positions dans les SERP – autre acronyme américain pour Search Engine Results Pages, soit pages de résultats de la recherche – il faut bien que Google puisse établir un classement prioritaire. C’est une armée de robots, c’est-à-dire d’algorithmes, de programmes informatiques, qui se basent sur un certain nombre de critères pour considérer qu’un site internet a suffisamment de valeur pour être présenté aux internautes. Optimiser un site web, c’est lui donner la donner la plus grande chance d’être l’un des élus, en respectant au maximum ces critères. Les experts du SEO ont compris, au fil du temps et des expérimentations, qu’il existe trois grandes catégories sous lesquelles on peut regrouper ces critères :

  • la technique,
  • le contenu,
  • la popularité.
Le SEO est technique

Comment optimiser la partie technique d’un site internet ?

Avant toute chose, il faut comprendre ce que demande Google aux webmasters, connaître les critères qui sont importants pour ses robots. Le géant de la recherche est assez clair à ce sujet : il faut que le site soit facile à utiliser par les internautes, agréable à parcourir. Cela nécessite donc d’abord que l’affichage des pages qui le composent soit rapide. Une page qui met trop longtemps à apparaître entièrement aux yeux des internautes qui sont à la recherche d’une information ou qui souhaitent acheter un produit, n’est pas satisfaisante. De même un site dans lequel on ne sait pas comment passer d’une page à une autre, ou sur lequel la finalisation d’un achat n’est pas ergonomique, perd aussi en qualité, de ce point de vue. Il faut donc absolument veiller à ces paramètres-là. Il existe différents moyens de procéder et Google propose des outils d’analyse et des solutions, via la Search Console : https://search.google.com/search-console/about

Que faire pour optimiser le contenu de son site ?

Le second point le plus important, pour l’optimisation d’un site pour le référencement, touche ce qui a trait au contenu qu’il propose aux internautes. Ce qui est délicat, ici, c’est de pouvoir s’assurer que l’on donne à lire, à regarder ou à parcourir des pages qui soient intéressantes, bien organisées, illustrées et documentées. En clair il s’agit avant tout de rédiger des contenus qui retiennent l’intérêt de l’internaute. Celui-ci a écrit quelques mots dans la barre dédiée du moteur de recherche. Cela signifie qu’il a un objectif précis : trouver des informations relatives à une intention particulière, qu’il a exprimée via les mots-clés qu’il a saisis. Au fil des années d’utilisation, les internautes se sont habitués à une certaine façon de poser leurs questions à Google, la preuve en est qu’ils n’utilisent pas d’autres moteurs pour la simple raison qu’ils ont l’impression que ceux-ci ne leur donnent pas de réponses satisfaisantes.

Le contenu est important en SEO

Or, pour répondre à une question, il faut pouvoir comprendre ce qui se cache derrière et donc se poser cette rétro-question : qu’est-ce qu’un internaute potentiellement intéressé par la problématique de mon site pourrait bien écrire dans Google ? Une fois que l’on a répondu à cette question, il faut rédiger un contenu riche, pour y répondre. Un contenu riche, ce sont des textes informatifs, bien écrits en français, avec beaucoup de vocabulaire. Pour être plus précis : il faut absolument que les textes des pages du site contiennent le vocabulaire du champ sémantique de la thématique du site. Ainsi quelle que soit la manière dont l’internaute formule sa requête dans Google, le site y répond de façon précise.

Comment donner de la popularité à un site internet ?

A la base du principe de popularité, il y a un phénomène tout-à-fait humain : nous recommandons tous aux autres d’aller dans telle boutique pour s’acheter tels vêtements, de faire appel à tels artisans pour leurs soucis de chaudière ou d’électricité, d’aller dans telle agence de voyage de trouver des billets d’avion à bas prix… L’algorithme de base de Google est basé sur la même idée : plus il y a d’internautes qui recommandent la visite d’un site, plus il possède a priori de valeurs intrinsèques.

Un site doit être populaire

Or, comment fait-on pour recommander un site internet à d’autres personnes ? Tout simplement en plaçant un lien hypertexte – un backlink – sur mots-clés, qui pointe vers une page cible dont la thématique correspond à ses mots-clés. Cela signifie donc que pour donner de la popularité à un site internet, il faut que de nombreux liens pointent vers lui. Aux origines du référencement, on faisait donc de façon un peu anarchique des liens vers les sites que l’on souhaitait populariser, de façon à faire croire à Google que de nombreux internautes le recommandaient. Mais Google a fini par condamner les sites qui abusaient de ce type de techniques, les faisant purement et simplement disparaître des listes de résultats. Au fil du temps on a compris une chose : plus le lien est qualitatif, plus il est efficace pour le référencement. Or pour qu’un lien soit de qualité, il faut :

  • que le site d’origine (celui sur lequel est placé le lien) corresponde aux critères de base de Google (voir plus haut),
  • que le lien soit placé dans un contexte sémantique (c’est-à-dire des textes) qui soit en adéquation avec la page ciblée,
  • que la page ciblée complète l’information présente sur la page source, et que son contenu corresponde donc aux mêmes champs sémantiques que la page source,