Comment la sociolinguistique devient indispensable à Google ?

Affirmer l’importance de la sémantique aujourd’hui est aussi évident que de dire que le moteur de recherche le plus utilisé en France est Google. Pourtant loin d’avoir conquis tous les acteurs du search ni d’avoir réussi à leur faire adopter des comportements adaptés, Google est déjà passé à l’étape suivante : celle de la sociolinguistique.

langue française

Comment la linguistique a-t-elle envahi le web ?

Longtemps cantonnée aux amphithéâtres des universités et autres unités de recherche du CNRS, la linguistique est aujourd’hui au cœur du web, et en particulier du search marketing.

Qu’est-ce que la sémantique ?

La linguistique est un ensemble de sciences humaines que l’on nomme sciences du langage. L’une de ces sciences a pour objet la signification des signes qui composent le langage. Les chercheurs en sémantique ont donc pour terrain de jeu les mots, les expressions et les phrases que l’on emploie en français, avec pour préoccupation de décrypter comment on les utilise pour donner du sens à ce que l’on dit et à ce que l’on écrit dans notre quotidien.

parler français

Qu’est-ce que la sociolinguistique ?

Parmi les phénomènes dont se préoccupent les linguistes, on trouve l’évolution des langues. En France, comme ailleurs, la langue évolue au fil des années, des décennies et des siècles. Il suffit d’ouvrir un livre, même un ouvrage pour enfants, écrit il y a cinquante ans, pour le comprendre. Entre les modes, l’apparition de nouveaux concepts, de nouvelles réalités techniques ou sociales, notre manière de nous exprimer change. L’étude de ces modifications que nous apportons à notre idiome, en fonction de la région où nous habitons, du métier que nous occupons et de notre condition sociale… c’est la sociolinguistique.

Pourquoi passe-t-on de l’une à l’autre ?

En réalité les travaux des sociolinguistes ne viennent pas remplacer ceux des sémanticiens. Ils viennent simplement ajouter une couche de connaissance à propos de notre langage. Le sens des mots évolue, et l’on n’emploie pas aujourd’hui les mêmes expressions que dans les années 1960, pour nommer pourtant des réalités similaires. Un bail en 2020 ne veut pas dire la même chose, dans le langage commun, qu’un bail en 1980, un réseau non plus. De même être dégoûté en 2000 ne signifiait pas la même chose qu’en 1950. Les mouvement qui s’opèrent dans notre langue, dans la signification des mots et dans l’emploi que l’on fait des uns et des autres pour dire nos réalités, voilà qui intéresse grandement Google.

discussions

Pourquoi Google s’intéresse-t-il à cette évolution ?

Plus le moteur de recherche comprend ce que nous disons, et plus il peut répondre à nos besoins. En clair plus il est capable d’identifier la signification de mots que nous employons et plus il est en mesure de nous proposer des produits et des services correspondants. Or, aujourd’hui la recherche vocale prend de plus en plus de place dans nos vies. C’est logique, puisque nous avons tous des smartphones et que nous les utilisons aussi bien pour nous informer que pour nous divertir, pour faire des recherches d’informations que pour trouver des adresses.

Comment le mobile remplace le desktop ?

Google vend des smartphones, mais aussi il en équipe des millions d’autres, avec son système Android. Il a donc tout intérêt d’une part à favoriser son index mobile – le fameux mobile first qui est, depuis le 20 septembre 2020, l’index principal de Google – et d’autre part à comprendre la manière dont nous nous exprimons oralement. Or nous ne prononçons pas les mots de la même manière au Sud ou à l’Est, de même que nous ne nommons pas les mêmes choses de façon identique à l’Ouest ou au Nord. Il est nécessaire pour Google de comprendre ces subtilités pour améliorer nos expériences en ligne.

assistant personnel

De quelle manière améliorer la compréhension des langues orales ?

Chaque région a ses expressions, ses traits caractéristiques de langage. On le voit quand on passe d’une région à une autre et que l’on met quelques semaines à comprendre certaines locutions, certaines particularités locales. Mais si Google réussit, lui, à analyser toutes ces dissemblances et à comprendre à chaque fois ce qui lui est demandé, il aura gagné son pari : celui d’être capable de renseigner tous les locuteurs de la langue française. Désormais il a pour à sa disposition des outils de choix, que nous utilisons avec un grand plaisir, parce qu’ils sont à la portée de tous : la recherche mobile avec le célèbre OK Google, mais aussi grâce aux assistants personnels, comme Alexa, qui fonctionne avec les technologies Google.